Kep

REPERES

Kep est située dans le sud du Cambodge, à 170 kms de Phnom Penh.
Ville balnéaire ayant connu son apogée dans les années 60, elle revit petit à petit grâce à son beau potentiel touristique qui se veut haut de gamme.

AMBIANCE

Naguère baptisée Kep-sur-Mer par les français, Kep fut le lieu de villégiature des gens de la famille royale et du pouvoir dans les années 60.
La parenthèse de la guerre terminée, la ville a pu depuis quelques années retrouver un peu du lustre qui fit son succès 45 ans auparavant.
Une belle architecture coloniale existe, qui fut remise en état après les nombreuses destructions et pillages durant les évènements tragiques des années 70. On peut en voir de beaux restes en déambulant dans les rues calmes de la cité. Elles rappellent la douce joie de vivre et l’innocence du passé.
De nombreux bars et restaurants de bonne qualité encouragent à se plonger langoureusement dans le farniente tant les gens sont agréables et communicatifs.
La vue sur la mer est très dépaysante, et les escapades hors de la ville (parc national, forêts, grottes, cascades…) tiennent toutes leurs promesses.
L’île aux Lapins, qui fait face à la ville, est aussi une excursion très appréciée des voyageurs.

SihanoukVille

Siem-Reap

Kompong-Cham

Kompong-Thom

Phnom-Penh

Battambang

Elles rappellent la douce joie de vivre et l’innocence du passé.

Ce que vous aimerez

La douceur du lieu, dont l’architecture et les décors naturels agissent vraiment sur l’esprit et le moral. On a d’ailleurs toujours surnommé Kep « Le Saint-Tropez du Cambodge ».

Ce que vous pourriez ne pas aimer

Les plages ne sont pas très vastes, et l’on n’y trouve pas ou peu de sable blanc. Le littoral képois n’a pas encore atteint une infrastructure du niveau d’autres zones balnéaires comme celles de la Thaïlande. Mais les choses avancent…