Temoignages

LETTRE DE HELENE RAPP

«Je voulais vous remercier infiniment pour ce que vous avez fait. Nary a été adorable, j'ai regretté de ne pas l'avoir vue plus. Nous avons beaucoup aimé notre séjour au Cambodge, j'ai été très émue par votre pays. Encore un grand merci et surtout mes amitiés à Nary! »

Hélène Rapp

LETTRE DE CATHERINE PUECH

«Nous revenons enchantés d'un voyage au Cambodge! Nous sommes passés par une agence locale, crée par un cambodgien qui a vécu en France 20 ans et qui est retourné dans son pays en 94, Songthoul FERNANDEZ. L'organisation et le circuit étaient parfaits. Il nous a accompagné quasiment tout le temps sauf à Battambang et Angkor car il y avait des guides spécialisés et francophones. Il nous a fait découvrir avec émotion et enthousiasme son pays et son histoire, nous faisant partager ses projets, s’arrêtant sur les routes pour nous faire découvrir des spécialités, nous entrainant dans maisons, dispensaire et école. Le tout dans un français parfait.
Il propose du tourisme 'solidaire ". Si vous ne connaissez pas ce concept, allez sur son site. C'est une agence et un homme de grande qualité à découvrir .
«KENNARY TOURS" crée par Songthoul FERNANDEZ http://www.kennarytours.com»

Catherine Puech

lettre de Elizabeth Berger

«Je voudrais simplement vous dire merci pour tout ce que vous avez organisé pour nous. Un travail de vrai professionnel sans aucun souci dans un environnement qui ne doit pas être toujours facile dans ce pays neuf où, comme vous le dites, tant de choses sont encore à faire pour le reconstruire.
J'ai tellement apprécié votre pays que j'aimerais déjà y revenir.
Egalement, avoir connu votre famille m'a fait chaud au coeur, et permis d'apprécier un tout petit peu ce qui voulait dire le quotidien dans le Cambodge d'aujourd'hui.

Je ne peux que vous encourager à poursuivre votre activité et vous faire connaître, en France entre autres pays, pour exploiter votre talent pour permettre à des touristes de se sentir bien dans le pays.
Bien sûr, le cadre et les richesses d'Angkor sont extraordinaires pour garder en mémoire toutes ces richesses de l'histoire.»

Elizabeth Berger

lettre de ROLAND LE DANTEC

«Pour un premier voyage au Cambodge se fut une réussite avec un émerveillement lors de la visite des temples d'Angkor.
La soirée de GALA avec la privatisation du temple a été superbe pour la musique les danses et le repas, tous les clients ont apprécié ce moment unique. L'hôtel Victoria est magnifique et convient très bien à une clientèle française
Sur Phnom Penh, les différentes visites : Palais Royal, S21. ont séduit l'ensemble des clients.Il y a eu un grand moment d'émotion lors de la visite du village et l'inauguration des maisons.

En conclusion, un très beau et magnifique voyage qui nous a permis de voir un pays authentique, qui est en train de s'ouvrir au tourisme, et de rencontrer des habitants d'une très grande gentillesse, toujours souriants.
Un grand bravo pour vous Songthoul, pour votre grand professionnalisme. Merci à toute l'équipe de l'agence Kennary Tours. Ce voyage restera pendant longtemps, pour moi et mes clients, un exceptionnel souvenir.

Amitiés a vous et Nary.»

Roland Le Dantec, DIRECTEUR SOCIETE BALSAN BATIMENT

lettre de fred picard

«Ce voyage fut une succession de temps forts et se termina sur un point d'orgue avec la fête pour la donation de la maisonnette à un jeune couple déshérité avec enfant en très bas âge... Grande émotion du groupe qui était à cent lieues d'imaginer une telle manifestation dans un humble village (femmes en pleurs et des mecs avec les yeux embrumés !!!)
Moment rare... le "tourisme équitable"façon Monsieur Songthoul Fernandez a marqué la mémoire des gens du groupe frappé par la surprise...
Un grand bravo à Kennary Tours pour ce vrai Voyage !»

Fred Picard

lettre de claude et rose-marie colnot

«Les vacances sont terminées, mais que de souvenirs, grâce à vous, Songthoul, et à Nary, grâce à votre gentillesse, à votre sens de l'accueil, et à votre grande connaissance du Cambodge, combinée à celle de notre culture, pour les meilleures propositions touristiques.
Beaucoup de points forts pendant ce voyage, mais le moment le plus poignant fut la visite du village que vous avez créé (merci de nous tenir informés de la construction de la maison de la vieille dame que nous avons vue au village).
Continuez ainsi, tous les deux, et profitez bien de la vie que vous avez choisie.»

Claude Colnot

Lettre de Pierre et Marianne LEGRAND

«Avons retrouvé Paris à 5° centigrade. Tout le monde est ravi de ce voyage et plus particulièrement de la partie Cambodge.
Un grand merci à vous 2 et transmettez notre excellent souvenir à notre guide de Siem reap .
Beaucoup d’émotion au village mais combien est importante votre démarche.
Nous vous embrassons bien fraternellement.»

Pierre Legrand

lettre de Mr Guiraud

«Merci pour votre accueil, nous avons passé un excellent séjour au Cambodge grâce à vous.
En ce qui concerne votre activité village, avez-vous un document ou une espèce de pub expliquant votre action philanthropique ? Si oui, pouvez-vous me l’adresser par mail ?
Merci et à bientôt.»

HC Guiraud

lettre de ludovic barroux

«Quelques soucis avec un groupe de 150 personnes à Oman et Dubaï avec lesquels je suis en ce moment! Quoiqu'il en soit, je voulais encore te remercier et te féliciter pour le groupe que tu nous a fait pour AXA, ça a été super et j'avoue encore mieux que mes espérances!
Notre séjour en Thaïlande après s'est bien passé de manière très luxueuse mais c'était à l'avis de tout le monde beaucoup moins fort que le Cambodge qui est vraiment ce qui a marqué les gens pour longtemps!  »

Ludovic Barroux 

lettre de Daniel Gnana

« Merci pour ta gentillesse et ton honneteté. Et aussi ta soif de partage.
Me voici revenu dans un Occident rigoureux, matériellement développé mais froid et individualiste.
Par-dessus tout ce qui m’a frappé dans mon retour aux sources de ce merveilleux pays du Kambu Dja (le pays de Kambu, en sanskrit), j’ai retrouvé surtout le sourire et une certaine fraîcheur dans la relation avec l‘autre.
Et que je n’ai pas retrouvé jusqu’à présent avec autant d’intensité ni au Vietnam, ni en Thailande, ni en Chine, dans ce que j’appellerai le don, la gratuité, et que d’aucuns ont un peu rapidement traduit par « naïveté ».
Je veux faire quelque chose pour ce pays. Sans naïveté, car j’ai bien conscience que je ne suis pas khmer, que je n’en ai pas la mentalité, que je n’en connais pas toutes les arcanes.
Il me faudra un peu de temps pour mûrir mon idée avant de faire naître un projet.
Amitiés.»

Daniel GNANA